Affirmation N° 2 : FAUX !

REVENIR AU VRAI / FAUX

2° Avec le projet de tunnel sous le Semnoz + BHNS, le trafic augmenterait seulement sur la portion entre St Jorioz et Sevrier, et ce de 18% en heure de pointe du matin (extrait du communiqué de presse du CD74 et de la C2A du 27 octobre 2015) :

Tunneldoublement FAUX 

Pour être précis le communiqué de presse dit exactement : « Les projections de trafic montrent qu’à horizon 2030 avec le projet de tunnel et de bus à haut niveau de service […] le trafic augmenterait seulement sur la portion entre St Jorioz et Sevrier : l’augmentation moyenne entre situation « sans  projet » et situation « avec projet » à horizon 2030 a été estimée à +18% en heure de pointe du matin. »

…Mais il aurait fallu écrire : « Les projections de trafic montrent qu’à horizon 2030 avec le projet de tunnel et de bus à haut niveau de service, le trafic augmenterait sur l’ensemble de la rive gauche du lac, sauf sur la RD1508 entre Sevrier et Annecy. Par exemple sur la portion entre St Jorioz et Sevrier, l’augmentation moyenne entre situation « sans projet » et situation « avec projet » à horizon 2030 a été estimée entre +32% et +43% en heure de pointe du matin. »

En effet le communiqué de presse du CD74 et de la C2A fait deux erreurs.

La première erreur est d’affirmer que l’augmentation de trafic serait de 18% entre St Jorioz et Sevrier en heure de pointe du matin. En fait, l’étude BG sur laquelle s’appuie cette affirmation modélise le trafic selon deux hypothèses :

  • Hypothèse basse: trafic stabilisé malgré la hausse de population et d’emploi (hypothèse que nous jugeons peu crédible)
  • Hypothèse haute: croissance du trafic liée à la croissance sociodémographique (+13% entre 2015 et 2030)

Or ces 18% sont obtenus en comparant à l’horizon 2030 la situation sans tunnel+BHNS hypothèse haute avec la situation avec tunnel +BHNS hypothèse basse. On compare donc ici des chiffres qui ne sont pas comparables puisqu’ils ne s’appuient pas sur la même hypothèse de départ. En fait, l’augmentation de trafic serait de 32% en hypothèse basse et de 43% en hypothèse haute.

La seconde erreur est de prétendre que l’augmentation du trafic augmenterait seulement entre St Jorioz et Sevrier. Or, les chiffres de l’étude sur laquelle ils s’appuient pour affirmer cela montrent une augmentation du trafic non seulement entre St Jorioz et Sevrier mais aussi entre Duingt et St Jorioz (+56% à +75% selon les hypothèses). Le contraire serait stupéfiant : par quel phénomène TOUS les véhicules composant ce trafic supplémentaire ne dépasseraient-ils pas St Jorioz ? En fait, le projet tunnel + BNHS induirait forcément du trafic supplémentaire jusque Faverges et au-delà.

(Pour en savoir plus, lire notre fiche 7 : trois-etudes-du-cd74-et-de-la-c2a-deconseillent-le-projet-de-tunnel-sous-le-semnoz