Notre appel aux élus pour la prise en compte du réchauffement climatique

Publié le

APPEL DES 13 ASSOCIATIONS DU GRENELLE DES TRANSPORTS ET DE LA QUALITE DE L’AIR AUX ELUS DU BASSIN ANNECIEN ET DU DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE POUR LA PRISE EN COMPTE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE DANS LES PROJETS DE MOBILITE

LAC ANNECY CLIMATPersonne ne peut désormais ignorer que les trois dernières années, 2015, 2016 et 2017, ont été les plus chaudes jamais observées depuis le début des relevés climatiques. 2018 devrait compléter la série.

Dans le monde, les conséquences du réchauffement climatique seront dramatiques : 250.000 morts par an à partir de 2030 (OMS) et 143 millions de réfugiés climatiques (Banque mondiale) ou 250 millions (ONU) d’ici 2050.
Dans les Alpes, le réchauffement est deux fois plus rapide que dans le reste du monde ; Météo France prévoit une « diminution forte dès le milieu du 21ème siècle de la durée d’enneigement de tous les massifs français, ce jusqu’à une altitude de 2500 m. ». Nous constatons tous les effets du réchauffement et de la dégradation du climat : fonte accélérée des glaciers, éboulements rocheux en haute montagne, cours d’eau asséchés, lac d’Annecy à marée basse.

Le nouveau rapport (octobre 2018) des scientifiques du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) met en garde les dirigeants des 195 pays signataires de l’accord de Paris (COP 21) : pour contenir le réchauffement climatique à un niveau supportable (+1,5°C), nous devons engager des transformations « rapides » et
« sans précédent » et réduire nos émissions de CO2 de 45% d’ici 2030, faute de quoi nous dépasserons très rapidement ce seuil de +1,5°C, à savoir dès 2030 à 2052.

Le secteur des transports est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre (GES) en France. Dans le périmètre de l’agglomération, c’est-à-dire celui du Plan de Déplacements Urbains (PDU), le dossier ATMO relatif au projet de mobilité indique (page 42) que les émissions de CO2 liées au trafic routier dans l’agglomération vont augmenter de
14% d’ici 2030 : roulant à la catastrophe, on accélère au lieu de freiner. Les habitants se seraient attendus à ce que les projets de mobilité du PDU, le projet LOLA en particulier, aient pour objectif d’inverser cette tendance.

Alors que d’autres solutions « décarbonées » ont été identifiées, le projet LOLA actuel à trois composantes (tunnel, BHNS, NVU) amènerait, pour sa part, une baisse négligeable des émissions de CO2 de 0,1% comme l’indique encore le rapport ATMO (ce qui maintiendrait la hausse des émissions liées au trafic dans l’agglomération à +13,9%). Cela signifie que ce projet conjoint du Grand Annecy et du Département haut-savoyard s’inscrit exactement dans la trajectoire du scénario funeste du GIEC où « aucun effort d’atténuation supplémentaire n’est déployé » et conduisant à une augmentation de 4 à 5°C d’ici 2100. Pour comprendre l’impact d’une telle différence de température, il
correspond à celui de la différence de température entre une période glaciaire et une période interglaciaire (CNRS).

Le coûteux projet LOLA (300 à 350 millions d’euros) se révèle donc en totale contradiction avec les préconisations du GIEC et avec les engagements locaux, français, européens et internationaux de réduction des émissions de GES.
Si rien ne change, nos enfants, et aussi notre génération, connaitront un monde où il fera moins bon vivre : ressources raréfiées, perte de biodiversité, catastrophes climatiques. Un monde plus conflictuel, plus dangereux.
NOUS APPELONS LES ELUS A PRENDRE LA MESURE DE LA MENACE CLIMATIQUE ET A ORIENTER LEURS PROJETS EN CONSEQUENCE.

Une réflexion au sujet de « Notre appel aux élus pour la prise en compte du réchauffement climatique »

    Colette GAYET a dit:
    17 décembre 2018 à 16 h 13 min

    Dans un contexte de judiciarisation galopante, les élus des communes d’Annecy et de la rive ouest du lac, ne devraient-ils pas anticiper les « mouvements citoyens » qui se mettent en place et qui pourraient demander ou plutôt exiger pour leurs enfants et pour eux-mêmes l’application des règlements de l’Union Européenne concernant les émissions de particules et de CO2 ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s